Les clochers au fil de la Franche-Comté

Le clocher à l’impérial voilà bien un symbole de la Franche-Comté. Plus qu’un symbole, une icône, on les remarque immédiatement, au fil des villes et villages traversés, se détachant fièrement dans le bleu du ciel. Il en existe plus de 700, tous différents, mais tous à découvrir.

Les clochers à l’impériale sont liés à la guerre de 10 ans de 1635 à 1644. La Franche-Comté d’alors est une possession espagnole mais l’objet de la convoitise de la France . En 1635, Richelieu envoie le prince de Condé attaquer Dole capitale de la province, c’est le début de la guerre. Pendant 10 années, la Franche-Comté sera sillonnée par différentes armées massacrant, brûlant, pillant, semant la terreur sur leur passage. Les troupes de mercenaires suédois du duc Bernard de Saxe-Weimar étaient particulièrement redoutées faisant preuve d’une cruauté terrible, j’en parle déjà ici et là.

Au sortir de la guerre de 10 ans, la Franche-Comté est quasiment vidée de sa population, ceux qui n’ont pas été tués ou brûlés vifs sont morts de la peste. Les villes et les villages sont dévastés.

Aux XVII et XVIIIème siècles, tout est à reconstruire. Tout, y compris les clochers. Le modèle du clocher à l’impériale provoque alors l’enthousiasme, on dirait aujourd’hui « il faisait fureur »!

Les plus jolis clochers sont faits de tuiles vernissées avec différents motifs. Les plus courants :

Les chevrons horizontaux.

Les trames losangées

Les losanges sans trame

Les bandes horizontales ou verticales

Les fleurettes

D’autres se rencontrent au fil des villages.

Les croix

Les mouchetés

Certains sont complètement unis.

On rencontre aussi en montagne des clochers comtois en métal : fer blanc, écailles de zinc, voir même plomb.

Il existe aussi quelques clochers superbes recouverts de tavaillons, petites planchettes de bois fendues faites pour résister aux hivers les plus rigoureux dans la haute montagne.

Certains portent la date de leur restauration.

D’autres auraient besoin d’une restauration !

Et puis, il y a ce petit bijou…

Quelque soit les motifs, tous ou presque sont terminés d’une sphère symbolisant la Terre, d’une croix et d’un coq servant de girouette.

Quand vous passerez en Franche-Comté, levez les yeux et admirez ces clochers issus de la renaissance de toute une région.

Merci aux amis qui ont répondu à mon appel et m’ont envoyé des photos.

Mention spéciale à ceux-ci, envoyés depuis la Guadeloupe, sa région natale a inspiré mon ami Fred  qui a peint le clocher de chapelle des bois. Je ne lui connaissais pas ce talent.

Pour la petite histoire, la Franche-Comté est restée dans le giron de l’Espagne à la fin de la guerre de 10 ans. Mais elle en est sortie tellement meurtrie qu’elle ne résista pas bien longtemps aux assauts suivants. C’est en 1678 au traité de Nimègue que Louis XIV prend possession de la Franche-Comté, on raconte alors, que les vieux Comtois se faisaient enterrer face contre terre, faisant ainsi affront pour l’éternité au roi soleil…

Publicités
Cet article, publié dans Doubs, Franche-Comté, Haute-Saône, Jura, territoire de Belfort, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

17 commentaires pour Les clochers au fil de la Franche-Comté

  1. Godnat dit :

    Je les adore, et dès que je peux, j’en ajoute à ma collection. Si tu en veux d’autres, j’en ai ! Je n’en ai pas de mouchetés 😦

  2. Piafette dit :

    Ah la Franche-Comté, la plus belle région de France… Et je ne dis pas ça parce que je suis originaire de Luxeuil… Je le dis aussi parce que je suis chauvine. En tout cas c’est un très beau blog et je trouve vraiment bien que quelqu’un s’applique à faire connaître notre belle région!! (même si pour travail et mari j’ai dû émiger dans le nord la Franche-Comté reste dans mon coeur).
    Bravo pour ton blog!

    • Nathalie dit :

      Merci beaucoup ! Moi aussi je suis le tien (même si je ne laisse pas de commentaire)… Félicitation pour cet heureux évènement à venir !
      Tu lui feras découvrir la Franche-Comté au petit piafon ! Promis ?

  3. Piafette dit :

    Le cloche de Luxeuil n’est pas un clocher Comtois en revanche peut-être qu celui de Saint-Valbert (le village de mes parents en est un, je suis pas sûre car l’église tombe en ruines…). Et bien sûr qu’il visitera la Franche-Comté le Piafon, de toutes façons son Papy et sa Mamie vivent là-bas!^^

  4. filamots dit :

    J’adore les clochers des églises. Je suis passée dans le Jura, lors de différents séjours en Alsace à Kaisersberg. Nous n’avons pas eu le temps de faire d’autres incursions dans cette belle région.
    Tu as vraiment bien présenté, les différents motifs qui me donnent envie de partir à la découverte de cette région.
    J’habite Bordeaux, avec un bref séjour en Charente-Maritime.
    Merci pour cette belle lecture 🙂 et merci à Ost de m’avoir montré le chemin de ton blog.

    • Nathalie dit :

      Merci filamots! Kaisersberg, j’y suis allée cette année pour les marchés de Noël, vraiment chouette!
      Je vais filer sur ton blog découvrir le fil de tes mots! 😉
      à bientôt!

  5. Gibritte dit :

    Celui de St Barthélémy est unique de part son histoire récente. D’ailleurs il faut que je l’ajoute sur la page clocher de mon site. Ta page va me permettre de mettre plus d’infos sur mes photos. @+

  6. wahouuu, voila des clochers qui sont plus jolis que ceux de mes églises très romanes. Il va falloir que j’apprenne à regarder autrement les constructions humaines.
    J’ai une idée… ne donnerais tu point des cours ? (wahouu, quel plan drague j’ai osé –> http://fdata.over-blog.com/smiley/smiley_0010.gif

  7. jeanne dit :

    Incroyable ces photos. En passant par Franche-Comté ce style de clocher a piqué ma curiosité, mais je vois que nous n’avons pas assez parcouru les petits villages de votre région. Quelle beauté!

    • nath dit :

      Oui, c’est vraiment typique de la région! je n’ai pas pu photographier tous les plus jolis avec des tuiles vernissées, je crois que ma famille n’en pouvais plus de mon obsession des clochers! 😉

  8. nath dit :

    J’ai été contactée par Mr Jean Michel Bourque qui me demandait s’il pouvait utiliser la photo de Bretonvillers. J’ai bien sûr répondu oui mais le mail m’est revenu… L’adresse ne doit pas être valide.
    Si vous passez par-là Mr Bourque…

  9. Ping : Bulle… | Voyageuse Comtoise

  10. Ping : Transparence | Voyageuse Comtoise

  11. L. Laurence dit :

    Bonjour, bravo pour ce site.
    J’admire également les clochers francs-comtois qui sont magnifiques.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s