J’aime les phares 2

Déjà dans cet article datant de presque deux ans, j’avouais une certaine tendresse pour les phares…

J’aime les photographier, m’imaginer la dure vie des gardiens de phare qui contre vents et marées se devaient de garder allumée la petite flamme pour ne pas que la vie des marins ne s’éteigne… Pourtant, aujourd’hui, ils ne sont plus habités, mais que voulez-vous, je suis une incorrigible romantique!

Et en Bretagne, les phares sont nombreux. Un petit florilège de ceux que j’ai rencontrés…

Le phare des Heaux de Bréhat dont la construction est une prouesse technologique en raison de la dangerosité de l’endroit, situé en face du sillon de Talbert…

Ce phare classé monument historique, est un des plus anciens phares de haute mer guidant les bateaux parmi les récifs des Épées de Tréguier.

En route pour l’île de Bréhat, l’entrée de Port-Clos, point d’arrivée à l’île, est signalée par ce phare jaune et noir.

Sur l’île de Bréhat, je n’ai pas pu photographier le superbe phare du Paon. Hélas, un fin crachin nous a surpris en fin d’après-midi et nous avons préféré rentrer avec la poussette. Pourtant malgré la réputation de la Bretagne, le soleil nous a gâté durant notre séjour.

Le phare de Mean Ruz détruit par les Allemands en 1944 a été reconstruit en granit rose.

Vraie image de carte postale, emblème de la côte de granit rose, on peut le découvrir en se promenant sur le sentier des douaniers ou depuis la mer…

Le phare de l’île aux moines, seul endroit accessible de la réserve des 7 îles…

Le phare d’ Ouistreham, le « gardien de l’estuaire de l’Orne »…

L’exceptionnel phare de St Mathieu, situé sur la pointe du même nom, au milieu des ruines d’un abbaye médiéval…

Au Moyen-âge, c’étaient les moines qui entretenaient un feu au sommet d’une tour de l’abbaye, signe d’espoir pour tous les marins perdus en mer.

Vu depuis la pointe de St Mathieu, le phare de Kermovan au loin…

Cet article, publié dans Mes escapades en France, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

32 commentaires pour J’aime les phares 2

  1. Barbara dit :

    C’est vrai que c’est charmant. Il y a au Nord des Pays-Bas, à Harlingen, un phare transformé en hôtel: une seule chambre bien sûr; il faut s’y prendre bien à l’avance pour les reservations, mais ca doit etre une experience fantastique.

  2. Elisa dit :

    Une série tellement belle Nath! Je partage tes mots. J´aime les phares, l´idée qu´ils soient ceux qui recoivent les bateaux, les visiteurs, et le fait d´être témoins de la vie du port.
    J´afectionne beaucoup le phare de Punta del Este, celui d´Usuahia et celui de Colonia del Sacramento.
    Bisous

  3. Sophie dit :

    Superbe série comme toi j’aime les phares, mon rêve y passer une nuit ! belle fin de journée

  4. Champagne dit :

    Je comprends que tu les aimes
    ils ont l’air tellement invincibles !!!
    Merci pour ce reportage qui donne envie de partir à leur découverte de ce pas !

  5. Thierry M. dit :

    Je n’ose pas te faire trop de compliments. J’ai peur que tu piques un phare.

  6. Je suis comme toi, j’ai une passion pour les phare et je ne manque jamais d’en visiter un lorsque c’est possible – ceux dont tu parles, je les connais et notamment celui de la pointe St Mathieu, pas depuis très longtemps, mais nous y sommes allés et nous y sommes retournés avec le frère de mon mari et notre belle soeur, et ensuite nos enfants ont eu droit à la visite – Heureusement il y a un très bon hôtel avec les délicates recettes de son restaurant.
    à bientôt – bien amicalement

  7. Chocoralie dit :

    Il existe ici un phare transforme en hotel – le reve, non?

  8. Aizen dit :

    Le phare de l’ Épées de Tréguier me plait bien! ça doit faire drôle d’habiter dans un phare…j’aimerais bien en visiter un jour pour me rendre compte de l’espace et de la hauteur…mais j’ai peur d’être claustrophobe à l’intérieur si j’y reste trop longtemps…( – _ – )
    J’aime l’idée de cette lumière, qui, dans la nuit noire, ne doit jamais s’éteindre! Bel article.

  9. nicole dit :

    C’est sympa que tu en ai fait voir quelques un je trouve ça mystèrieux.Bravo à ces gens qui ne voyiaient pas leur famille un certain temps
    Gros bisous Nath

  10. Albert dit :

    Bonjour Nathalie,
    Un reportage magnifique qui nous montre la grande diversité architecturale de ces phares mais qui nous rappelle aussi combien leur présence est indispensable aux navigateurs.
    Des photos magnifiques.

  11. Fredka dit :

    Moi le phares, je m’en fout un peu, mais je trouve par contre que tu as réussi là un article phare de ton site. Bonne continuation.

  12. Elisa dit :

    Cou cou Nath,
    Bon dimanche avec bisous
    Elisa

  13. calusarus dit :

    Une très belle série…

  14. Bénédicte dit :

    Bonsoir Nathalie
    On a pas l’occasion de les visiter souvent Mais quel plaisir quand on les voit. Cette série de photos est très belle

  15. Ping : La côte de granit rose de Ploumanac’h | Voyageuse Comtoise

  16. Aimant les phares et les oiseaux, je suis aux anges devant tant de beauté. Mon mari est amoureux des phares et nous faisons des tours et détours sur le chemin des vacances pour n’en rater aucun.

  17. Denis Billamboz dit :

    J’en ai vu quelques uns, sans les visiter, l’an dernier, et comme toi, je trouve qu’ils habillent très bien nos côtes.
    Pour avoir une idée de la vie dans les phares, je vous recommande « La Tour d’Amour » de Rachilde. Pas pour les enfants !

  18. Alexandiriiiiiiiiiiie, Alexandraaaaaaa… Hooo, je ne vais pas te chanter tous les mots de cette oeuvre de Cloclo, mais pour moi, un phae est synonyme de cette ville lointaine.
    Sont ce les traces de lectures d’Astérix ?
    La variété des formes et des couleurs m’impressionnent. N’étant point « marin » (c’est à cause de mon armure qui rouille) j’avoue ne connaitre que peu cet univers.

  19. OLLIVIER Monique dit :

    cherchant des infos sur le lac de Come, je suis arrivée par hasard sur votre blog – très intéressant- et je m’aperçois que nous partageons la même passion pour les phares – je vous joins le liens de mon blog : http://tartan.canalblog.com – et je voudrais savoir combien de temps faut-il, à pied, pour rejoindre BRUNATE ( sortie de funiculaire) au faro voltiano. En fait nous serons pour une semaine à Milan et nous envisageons de faire une escapade à Come. j’hésite entre louer une voiture ou prendre le train. la voiture nous donne peut être plus de liberté, mais quand je vois les photos de votre balade en bateau sur le lac, je me dis que la voiture n’est pas indispensable pour passer une bonne journée.
    Merci de me donner votre avis
    Bien cordialement.
    Monique OLLIVIER

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s