Ragoût au Jésus de Morteau

Cela fait bien longtemps que je n’ai pas posté de recette… Je me rattrape aujourd’hui avec un plat d’hiver qui tient bien au corps utilisant un ingrédient moins connu que la saucisse de Morteau : le jésus ou jésu. C’est peu ou prou la même chose, le jésus est fabriqué avec un boyau plus gros mais il est fumé dans un tuyé comme la saucisse.Il vous faut:

  • 1 beau jésus de Morteau
  • 1 oignon
  • 1 bouquet garni
  • 1 petite boîte de tomates pelées
  • 1 verre de vin blanc d’Arbois (assemblage chardonnay-savagnin)
  • 1 botte de petites carottes
  •  des petites pommes de terre
  • du beurre cru de  montagne

Faire fondre le beurre dans une cocotte et faire dorer le jésus quelques minutes.

Ajouter l’oignon haché, le bouquet garni, le vin blanc, les tomates pelées avec leur jus, un verre d’eau pour presque couvrir le jésus. Il ne faut surtout pas le piquer sinon son bon petit goût de fumé partirait… en fumée justement!

Couvrir et laisser mijoter 30 minutes.

Ajouter les petites carottes et les pommes de terre épluchées et laisser cuire encore 45 minutes environ.

Retirer le jésus et le couper en tranches. Le présenter sur un plat entouré des pommes de terre et des carottes.

Le temps de cuisson dépend de la taille du jésus… Celui cuisiné aujourd’hui pèse 1kg 200, ce qui est une belle taille pour un jésus! (Pas de commentaire sur la belle taille! 😉 )

On peut aussi cuire le jésus avec du chou ou des navets.

Et avec ça on boit le chardonnay-savagnin qu’on a utilisé pour la cuisson. Bon appétit!

Publicités
Cet article, publié dans Franche-Comté, recettes comtoises, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

33 commentaires pour Ragoût au Jésus de Morteau

  1. Denis Billamboz dit :

    On en mangerait !

  2. mrfab dit :

    C’est super bon et en plus, j’ ai une boîte pour mon repas de demain au travail.

  3. Elisa dit :

    Oh, je craque devant mon ordi!
    Bisous Nath
    Elisa, en Argentine

  4. Dartois dit :

    Ca doit être très bon…Mais où trouver du jésus de Morteau en Bretagne

    • Nathalie dit :

      En Bretagne, c’est sûr que c’est un peu plus difficile! Mais vous avez de bonnes choses aussi là-bas!
      On trouve de tout sur internet!
      On peut commander sur le site de la fruitière de Morteau. J’y achète souvent des petits saucissons au sapin ou à l’absinthe.
      http://www.fruitiere-morteau.com/
      Mais je suppose qu’on peut aussi trouver son bonheur ailleurs.

  5. Sophie dit :

    Un régal tu as raison ! et de saison !

  6. filamots dit :

    Bonjour Nath
    Pfff, tu me fais saliver et tu le sais n’est ce pas 🙂
    J’aimerais bien faire une telle recette. Comme ici à Bordeaux, nous n’avons pas ce genre de saucisse, je puis le faire avec un autre ingrédient de viande. Evidemment cela n’aura pas le goût de ton terroir….Va falloir que je vienne chez toi de l’autre côté de la France pour venir goûter et ta fameuse tarte, et aussi ce merveilleux plat….je ne m’invite pas, non, juste que tu donnes envie en voyant ce plat. Mes papilles gustatives frémissent….miam…Miam…

  7. Chocoralie dit :

    Oh wow. Quelle dommage que cette saucisse n’existe pas ici…

  8. Fredka dit :

    C’est trop dur et tu le sais…Me faire saliver ainsi c’est inhumain, mais en même temps si bon. Promis,je rentrerai dès que possible en Franche Comté et je sais que tu m’inviteras à en manger… Promis dès que je pourrais, en espérant que ce soit bientôt.

  9. Fredka dit :

    Tu sais, la vie n’est pas toujours plus facile au soleil…

  10. Elisa dit :

    Nath! Nath!
    Il me faut seulement 3 petits clicks pour essayer, je dis « essayer » d´être sur le podium des top 20 blogs de voyages au concours des Golden Blog Awards. Tu n´es pas là!
    C´est aujourd´hui, demain et dimanche, les 3 jours et c´est tout!
    Merci avec bisous!
    Elisa, en Argentine

  11. Je connaissais la saucisse et le jésus mais je le vois pour la première fois. On en trouve dans les supermarchés ? C’est la parfait plat de saison !!!

  12. Les premiers froids arrivant dans mes montagnes, j’avoue avoir de nouveau envie de ces plats du terroir qui hument et sont chauds…. Haaa, comme tes photos me rendent les papilles « odorantes » et envieuses.
    Comme je suis moins bon cuisinier que toi… je prends mon destrier et me rend chez toi pour te voler ce plat… Attention, j’arriiiiiiiiiiiiive.

  13. Quel plat terrible ! Il me donne faim, subitement !
    Bises
    Hélène

  14. nicole dit :

    Coucou Nath
    moi aussi je ne suis plus assidue sur les blogs,mais je vais m’y remettre
    Gros bisousssssssss

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s