10èmes absinthiades à Pontarlier

Chaque 1er week-end d’octobre, les amis du musée de Pontarlier ont décidé de redonner à la ville du Haut-Doubs son statut de capitale mondiale de l’absinthe. Capitale, elle l’a été de 1800 à l’interdiction en 1915 avec 15 millions de litres produits.Pendant 3 jours, telle une athlète, l’absinthe se prépare à recevoir plusieurs milliers d’artémisophiles qui vont la goûter, la juger, l’adorer, la collectionner, la chiner ou … la découvrir de façon gourmande.

Fabuleux ces macarons à l’absinthe!

Au théâtre, expo-vente,  dégustations, vente aux enchères, spectacles attendent les visiteurs. Pas moins de 3 jurys noteront les différentes absinthes, tout le monde peut postuler pour faire partie du jury populaire.

Les deux distilleries Guy et Pernot étaient ouvertes pour l’occasion. Chez Pernot, la gamme d’absinthes proposée est assez étendue.

J’aime bien le nom de leur dernière née : la Berthe de Joux.

 

Il faut dire qu’ils ont une vue magnifique sur le château où fut enfermée la pauvre Berthe!

Un petit tour à la boutique pour s’acheter de jolies cuillères…

Et hop direction le musée…

Il est gratuit pendant les absinthiades. Deux belles salles rendent hommage à la fée verte de son apogée à son interdiction.

Tout le monde se met à l’heure de l’absinthe à Pontarlier, puisque les restaurateurs ont joué la carte de l’inventivité et proposé des plats à base d’absinthe. Nous avons testé le feuilleté d’escargots crémés à l’absinthe à la pinte comtoise et le filet d’églefin à l’absinthe à la brasserie de la poste. Emmanuel Stortz  a fait de cette brasserie un très bel endroit, dire que je n’y étais pas retournée depuis le lycée…

Des passionnés, on en rencontre des tas pendant les absinthiades comme Jean-Baptiste Dewever. Fou d’absinthe, il a créé cette superbe fontaine « la véritable ». Non seulement c’est un magnifique objet, mais cette fontaine est diablement pratique puisqu’elle intègre rangement à sucres et à cuillères.

Et figurez-vous que depuis mars 2010, elle a même inauguré sa route l’absinthe, de Pontarlier à Noiraigue en Suisse dans le val de Travers. Qui a dit que l’absinthe ne rendait plus plus fou?

Publicités
Cet article, publié dans Doubs, Franche-Comté, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

42 commentaires pour 10èmes absinthiades à Pontarlier

  1. Sophie dit :

    Promis l’année prochaine je vais y faire un tour ! tu donnes vraiment envie….bravo pour ton reportage superbement documenté comme d’habitude.
    Belle journée

  2. l'Angevine dit :

    dommage que c’est loin de chez moi car ça me plairait,très intéressant
    je pique sur le passage un macaron!!!!lol
    passe d’agréables moments et bisous

  3. maeldune dit :

    Y’en a vraiment pour tous les goûts……
    Je risque bien de faire la route depuis le Val de Travers……
    Merci pour toutes ces informations.
    Bonne semaine nath

  4. Jo. dit :

    Qui ne se souvient pas aussi du slogan : Pernod « perd nos » fils….
    L’absinthe rendait fou. L’un de mes arrière grand-père, enivré par cet « exilir », a perdu la vie en faisant une mauvaise chute dans des escaliers… L’autre, cette fée verte lui faisait perdre toute raison, et la maisonnée en faisait les frais….Il faut dire que l’absinthe, titrait à plus de 70°, et la vie difficile de l’époque entretenait cet alcoolisme ambiant. Heureusement, réactualisée, on peut la découvrir sous sa forme « gustative », et la route de l’Absinthe, retraçant son cheminement jusqu’à Pontarlier, rappelle son histoire d’une façon plus légère… Tes reportages sont toujours de grande qualité… Bravo… bon lundi ! bises…

    • Nathalie dit :

      Les anciens ne faisaient pas toujours dans la modération…
      Le prix de l’absinthe par rapport au vin la rendait aussi particulièrement attrayante! Je crois que si on abuse, le résultat avec l’absinthe d’aujourd’hui est le même qu’avec l’absinthe vieille de 100 ans! Thuyonne ou pas…
      Aujourd’hui encore, on fait des absinthes fortes en alcool, donc… avec modération!

  5. Hic… non, non,…hic… il n’est pas saoulant ton….. hic … article. c’est moi qui ai bu un peu trop …hic…..d’hypocras avant pour… hic… mieux savoure ton… hic.
    Heu est ce normal que….hic… je ne trouve pas mes….. hic(s)… mots ?

  6. Godnat dit :

    Super ! Il faudra que j’y pense l’an prochain !

  7. perrine dit :

    Belle découverte. Pontarlier n’est pas très loin de chez moi. Il faut que je songe à aller dans cette direction .
    Magnifique partage
    Bonne soirée et à +

  8. Fredka dit :

    Cette annonce de la route de l’absinthe me fait penser que c’est bientôt la route du rhum, vous entendrez donc bientôt parler de la Guadeloupe. Et d’ailleurs il paraît que les bateaux vont passer juste devant chez moi; rien d’étonnant car tout le monde sait que tous les chemins mènent au rhum! Ah! elle est bonne!

  9. Albert dit :

    Bonjour Nathalie,
    Pardonne mon intrusion sur ton blog, mais c’est un peu à cause de Sophie…Elle a mentionné ton blog en répondant à un de mes courriels au sujet d’une rencontre photographique. Je suis également un ami de Perrine, de Michel Arnoux, etc…J’habite près de Lons le Saunier.

    J’avais déjà visionné quelques unes de tes pages et m’étais promis d’y revenir. Preuve que la qualité est au rendez-vous. Je suis donc là.
    Je ne reviendrai pas sur l’ensemble de tes posts, mais signalerai simplement le dernier sur l’absinthe, pour en souligner tout le bien que j’en pense tant au niveau photographique que relationnel.

    Juste un détail : Noraigue est sans doute Noiraigue… Peut être une faute de frappe due aux effluves d’absinthe!

    Allez, je ne dis pas adieu mais au revoir et peut être à bientôt sur mon blog.

    • Nathalie dit :

      Mais tu es tout pardonné Albert! J’espère même que tu reviendras autant qu’il te plaira!
      En effet on dit Noiraigue, oups! Pourtant, je n’avais pas abusé de ce précieux breuvage 😉
      Je vais corriger, merci!

  10. mrfde dit :

    Pour mon noël Nath, j’aimerais bien une de ces fontaines modernes, elles sont vraiment magnifiques, non?

  11. nicole dit :

    je ne savais pas autrement je me serais arrangé pour y aller
    Tu as fais un très beau reportage.Une année ils avaient fait un film sur cette époque et mon village faisait parti des figurants il y avait mes filles lol
    Gros bisous nath

  12. l'angevine dit :

    tu me donnes vraiment envie d’en acheter et aux chocolats!!!!lol
    passe d’agréables moments et bisous

  13. Superbe reportage richement illustré comme une bonne habitude par ici ! Je ne connais pas trop l’absinthe mais j’ai déjà trinqué avec du Pontarlier (un peu trop je pense) avec la Berthe de Joux, à la Cluse et Mijoux 🙂 et j’ai fini aux fourgs (pas à pain, mais le village au dessus ) ! 🙂
    Merci pour le partage !
    Bises et à bientôt

  14. Elisa dit :

    Ma chere Nath,
    Merci pour passer chez moi pendant mon absence 🙂
    Tu es adorable!
    Baci di Roma
    Elisa

  15. marie jeanne dit :

    Dire que je n’ai jamais gouté l’absinthe. bonne soirée bises

  16. Michel dit :

    Bonsoir Nathalie

    Un grand bravo Nathalie pour ce reportage, photos et commentaires, un joli travail.
    Je te souhaite une bonne soirée, Bisous.

  17. Thierry dit :

    Quoiqu’on en pense, je gouterais bien a… ces macarons ! Slurp !

  18. Elisa dit :

    Merci d´être là pendant mon voyage Nath 🙂
    Tu es un amour
    Bisous depuis Capri

    Elisa

  19. Chocoralie dit :

    Macarons a l’absinthe? Raaaah, tu me tues, la…

  20. Aizen dit :

    Toujours aussi passionnantes tes explications de voyageuse!…Qu’elle est belle, cette fontaine. J’aimerais en voir en vrai. Je n’ai encore jamais goûté aux macarons à l’absinthe non plus…mais je suis très curieuse de sa saveur. Tu nous fais toujours voyager dans des lieux ravissants et pittoresques, j’adore. ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s