Pénétrer au pays de Courbet avec la source de la Loue

« Pour peindre un pays, il faut le connaître. Moi je connais mon pays, je le peins. Ces sous-bois, c’est chez moi, cette rivière, c’est la Loue, celle-ci le Lison; ces rochers, ce sont ceux d’Ornans et du puits noir. Allez-y voir et vous reconnaîtrez tous mes tableaux. »

Gustave Coubet

Né en 1819 à Ornans, Courbet est devenu le maître du réalisme.  Sa terre natale, le Doubs, c’est aussi la mienne. La source de la Loue, il l’a peinte  13 fois, et en y allant, je ne pouvais que penser à lui.

La source la Loue, jaillit d’une falaise haute de 100 mètres. Paysage caractéristique du Jura, d’eau et de calcaire, la source de la Loue sort des entrailles de la terre.

Pourtant, ce n’est pas à proprement parlé une source, c’est une résurgence du Doubs. Ce fut découvert en 1901: lors d’un incendie de l’usine d’absinthe Pernod à Pontarlier, les employés, pour éviter l’explosion, déversèrent l’absinthe dans le Doubs. Trois jours plus tard, cette absinthe réapparut dans la Loue… prouvant ainsi le lien entre les deux rivières.

Pour se rendre à la source, on emprunte une voie médiévale qui porte encore les stigmates de l’important traffic de marchandises générés par les moulins de la source. Ces rainures creusées à même la roche, évitaient aux chariots de tomber dans le fossé ou de se fracasser contre les rochers.

De cette industrie florissante née au XIIième siècle, il ne reste que des ruines… L’époque faste, c’est le XIXième, les moulins de la source actionnaient alors une huilerie, une forge, quatre scieries,  trois battoirs à chanvre, onze meules à blé… Un vrai complexe industriel!

Après être sortie de la roche, la Loue a creusé une vallée gigantesque, les pittoresques gorges de Nouailles, fabuleux canyon de 200 à 300 mètres de haut.

La source de la Loue fait partie de 4 sites mis en avant par le conseil général du Doubs pour valoriser le pays de Courbet et le transformer en pays d’artiste.

Depuis peu, dans la « maison de la source », un film présente le passé  géologique, industriel du site et raconte son lien avec Courbet.

Deux chemins de randonnée partent de la source et vous permettent de flâner au bord de la Loue, l’une des plus belles rivières d’Europe, et qui sait, cela vous inspirera peut-être comme Courbet…

Cet article, publié dans Doubs, Franche-Comté, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

41 commentaires pour Pénétrer au pays de Courbet avec la source de la Loue

  1. Sophie dit :

    Superbe endroit il s’en dégage une belle quiétude….souvenir d’une balade riche en émotions avec ma maman.
    Très belle journée

  2. AD-Mary44 dit :

    C’est un bel endroit où nous aimons passer des moments de calme et de sérénité. Les lieux qui rappellent les tableaux de COURBET sont très agréables à découvrir et je me souviens du photo prise par mon mari où il semble que je peins l’oeuvre de cet artiste.
    UNE TRES TRES BELLE REGION. On ne s’en lasse pas et à chacun de nos passages nous allons de découverte en découvertes……………… bien amicalement

  3. Mireille dit :

    Que de souvenirs : à Paris, ma dernière adresse se situait à quelques dizaines de mètres du musée d’Orsay où je ne manquais jamais de visiter la « salle » Courbet , avec , entre autres, sa célèbre fresque « enterrement à Ornans » …. Et à mon retour dans la région en août 2003, une de mes premières escapades locales fut précisément une visite à Ornans, dans sa maison natale et à la source de la Loue, havre de fraicheur dans une période de très fortes chaleurs … Amitiés.

    • Nathalie dit :

      Oui je l’ai visitée cette salle… Et puis il y a aussi la scandaleuse origine du monde… Mais tu sais, les musées du coin sont pas mal fourni en « Courbet » : le musée de Pontarlier, celui de Besançon et bientôt celui d’Ornans tout beau tout neuf réouvrira ses portes!

  4. Jean-Luc dit :

    Magnifique reportage sur la Loue , et cette région si attachante du Haut Doubs ! Bravo pour ton remarquable travail , tu as bien mérité tes vacances😉
    Excellent week end , et à très bientôt
    Bises

    PS : si j’amène mon verre et que je le trempe dans la Loue , si j’ai bien compris , j’ai droit à un apéro anisé style Pontarlier ?🙂

    • Nathalie dit :

      Et bien quand l’incendie a eu lieu, on raconte que c’est ce que faisaient les habitants! Depuis le début du siècle hélas l’absinthe s’est diluée…

  5. marie jeanne dit :

    Oui c’est un très joli endroit et j’y ai randonné également plusieurs fois, la balade le long de la loue est superbe. Bonne soirée, bises

  6. nicole dit :

    balade que je fais régulièrement avec mon petit fils Il est du Jura mais aime bien les cascades dans le doubs et les sources
    Bonne soirée nath
    gros bisous

    • Nathalie dit :

      Bientôt la source Bleue! Enfin je dis bientôt mais la source de la Loue, j’y suis allée en juin et j’ai fini l’article un mois après!

      • Denis Billamboz dit :

        On aurait s’y croiser, j’ai fait un pique nique familial début juillet un peu plus bas que la source à Mouthiers. C’est mon coin, je suis né à portée d’arbalète de ce site !

        • Nathalie dit :

          Oh non! J’ai un retard pas possible! Cette balade je l’ai faite en juin! Bientôt paraîtra un article sur le Bizot, j’y suis allée à Pâques!

  7. Muad' Dib dit :

    Coucou Nathalie, merci de nous entrouvrir les portes de ce monde.
    Les photos sont superbes !
    Gros bisous et très bonne soirée,

  8. Gibritte dit :

    Ton article me donne envie d’y retourner. J’y suis allée avec mes parents qu’en j’étais petit, puis en 91. Peut être que j’irai jeudi. bon we @+

  9. filamots dit :

    Quel beau reportage ! Et quel ravissant parallèle entre les toiles et les photographies. Les deux ont autant de charme et de couleurs, de personnalité🙂
    J’ai relevé ceci dans ton commentaire :
    « Trois jours plus tard, cette absinthe réapparut dans la Loue… »
    Je suis intriguée. Comment ont-ils pu savoir à l’époque ? Cela ne me viendrai pas à l’idée de boire l’eau….hum…hum….je m’interroge et je souris, car c’est assez amusant !

    • Nathalie dit :

      Et bien, c’est l’odeur qui a alerté les habitants! Et on a vite fait le rapprochement avec l’incendie de Pontarlier!

      • filamots dit :

        Mince alors, il devait y en avoir beaucoup pour que l’odeur de l’absinthe remonte ainsi aux narines des promeneurs de l’époque🙂

        • Nathalie dit :

          Exactement! Il parait qu’à Pontarlier, il suffisait de se pencher vers la rivière pour y remplir son verre d’absinthe. L’eau du Doubs s’échappe ensuite après Arçon pour alimenter la Loue.

  10. perrine dit :

    La source de la Loue, Ornans, j’ai appris à connaître lorsque mon fils habitait Ornans.
    c’est une belle région.
    Bonne soirée Nath

  11. Elisa dit :

    Une balade à rêver ma voyageuse en voyage…
    Profite ma belle
    Bisous de dimanche
    Elisa

  12. Humm, comme il doit faire bon et frais dans ce lieu les week-end de canicule.
    Je ressens presque l’odeur de l’eau et de la végétation (heu j’ai écrit LA ..pas LES🙂 )
    Il faudra que je programme mes prochaines vacances dans cette région…. M’aideras tu à trouver une location de rêve ?

  13. Muad' Dib dit :

    Coucou Nathalie,
    Gros bisous et à bientôt,

  14. Gibritte dit :

    Et voilà c’est fait j’y suis allée hier et l’endroit à drôlement changé. Avant on pouvait aller jusqu’à l’entrée. bon we @+

  15. Enfant j’étais fascinée par les truites que Papy pêchait dans la Loue à Quingey, et préparait à ses convives… : razz: à l’époque il était propriétaire de l’Hotel de la Truite ! La truite aux amandes semblait avoir un grand succès😉

  16. Jo. dit :

    Un beau reportage sur ce fabuleux site !
    J’y étais en Avril dernier, et j’ai été très déçue par les travaux d’aménagement du site, effectués pour sécuriser le lieu.
    Le chevalet de Courbet qui a disparu, les escaliers de pierre qui ont fait place à des escaliers en béton, et la restauration du Pont trop lisse et simpliste ont saccagé l’esprit sauvage de l’endroit. Dommage.
    Ma fille, en voyant le désastre, en avait les larmes aux yeux.

    • Nathalie dit :

      Moi j’y étais déjà allée enfant il y a très longtemps. Je ne me rappelais pas les aménagements antérieurs donc cela ne m’a pas trop dérangée.

  17. Chocoralie dit :

    La nature est vraiment sublime chez toi.

    J’ai un pincement au coeur en pensant a toute cette absinthe videe dans la riviere…

  18. DAUMERIE RAYMONDE dit :

    bONJOUR
    VOILA JE DECOUVRE CE SITE SUPER INTERESSANT? IL Y AS DE TRES BELLE PHOTOS, NOUS NE NOUS LASSONS JAMAIS DE FAIRE CETTE BALLADE ET NOUS EN INFORMONS NOS CLIENTS, QU’ELLE BELLE REGION NOUS AVONS ET NOUS ESSAYONS DE LA PROTEGER AU MIEUX
    A BIENTOT

  19. binetruy dit :

    Sous prétexte de sécuriser et d’aménager pour que chacun puisse visiter, on défigure des sites.
    La source de la Loue avant les travaux c’était encore sauvage, le bétonnage systématique n’est pas une réussite, voir également le pont de Lods, superbe exemple de bétise architecturale.
    Et il faut enlever les barrières, tant pis pour les crétins inconscients !!
    Bravo pour ton travail.

    • Nathalie dit :

      Merci! Je m’efforce à ma toute petite échelle de montrer les beautés que recèlent la Franche-Comté. Des chemins ont été aménagés autour de la source, c’est vrai. Mais on peut étancher sa soif de grands espaces sauvages en prenant les deux chemins de randonnée qui partent de la source… Le sentier qui passe par les gorges montre des paysages grandioses.

  20. Ping : fenêtre… | Voyageuse Comtoise

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s