Un milieu exceptionnel : la tourbière.

Un de mes petits plaisirs de l’été est de manger une succulente tarte aux myrtilles…

C’est une recette super facile ! De la pâte brisée, deux oeufs, de la crème fraîche crue, du sucre, et des myrtilles sauvages et on a tout ce qu’il nous faut.

Pas si simple de trouver des myrtilles sauvages ? Ben si ! Voyons ! Il suffit d’aller en chercher dans les tourbières…

Les tourbières font partie des paysages caractéristiques du Haut-Doubs en Franche-Comté. C’est une zone humide dont les conditions écologiques très particulières ont permis la formation d’un sol constitué d’un dépôt de tourbe, véritable roche végétale fossile. L’eau dans les tourbières a une couleur brune.

Les tourbières ont une grande valeur.

Valeur économique car autrefois, on les exploitait, on appelait cette activité le tourbage. La tourbe découpée en morceaux de la taille d’une brique, sèchée, servait pour le chauffage.

Valeur biologique, ce sont de véritables musées vivants où sont conservées des espèces typiques parfois en voie de disparition.

On peut y observer des plantes carnivores comme la jolie droséra.

Pas de paysage comtois sans nos vaches montbéliardes dont le lait sert à fabriquer le comté, on y rencontre aussi de jolies grenouilles rousses au milieu des sphaignes.

Ce sont aussi des réservoirs d’eau. L’étang des belles Seignes est bien asseché et j’ai la surprise d’apercevoir au fond de grosses moules d’eau douce que je n’avais jamais vues. Elles laissent de gros sillons au fond de l’étang…

Grande valeur pour les gourmands qui y trouvent des myrtilles !!! Attention ! On ne les cueille pas avec un peigne, ça arrache toutes les feuilles. Tant pis pour le mal de dos !

La tourbière est bien jolie l’été avec les bruyères en fleurs. On n’y trouve plus les sapins ou les épicéas mais des bouleaux et des pins à crochets.

Bon, je vous laisse, j’ai une tarte dans le four ! Environ 30 minutes à 200° et c’est prêt ! Miam !

Publicités
Cet article, publié dans Doubs, Franche-Comté, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Un milieu exceptionnel : la tourbière.

  1. Hervé dit :

    Bonjour, je découvre aujourd’hui votre blog qui est une belle vitrine de notre belle région de Franche-Comté. Joli article sur les tourbières de Noël-Cerneux. J’y reviendrai. Hervé.

  2. SIMON Marc dit :

    Belle présentation des tourbières, merci à vous de présenter de si belles images.
    Attention aux novices amateurs de myrtilles ! il est possible que vos mains ou vos habits de couleurs se maquillent ! Marc

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s